Le site officiel
Blogging

› Voir tous les billets du blog

Les réflexions d'un élu engagé au service de sa ville et de son territoire

Agen, « ville verte » : vous en êtes ?

Publication : 24/06/2019  |  12:35  |  Auteur : Jean Dionis

Ma décision d’être candidat aux élections municipales et d’y conduire l’équipe issue de la majorité sortante est maintenant prise et je l’ai rendue publique mercredi dernier (lire http://jeandionis.com/actualites/municipales-2020 )  

Commence maintenant un temps rare et passionnant pour celles et ceux qui, comme moi, sont passionnés par la vie citoyenne. Ce temps est celui de l’imagination, puis de la mise en forme du projet de contrat que mon équipe proposera aux Agenais.

En 2008 et en 2014, nous avions fait un travail de qualité et sérieux qui a donné de bonnes bases à notre travail municipal (rappelez-vous nos fameux engagements !...). Mais nous l’avions fait relativement seuls, en tout cas en « petit comité ».

En 2020, nous avons la volonté de proposer aux Agenais un projet de contrat fort, innovant et répondant aux enjeux majeurs du mandat prochain (2020 – 2026). Nous avons aussi la volonté de le construire avec vous et cela commence avec cette chronique Première contribution personnelle, appelant compléments, critiques, dans un débat collectif et contradictoire qui seul permettra d’aboutir à un projet de contrat de qualité…

Et si nous commencions nos débats programmatiques par la transition écologique ?

Alors, permettez-moi, avant de commencer, quelques mots de positionnement personnel sur cet enjeu majeur.

Je n’ai pas été un écologiste de la première heure.

Mais, assez vite, j’ai reconnu la pertinence générale de la démarche écologiste. Député, j’ai participé avec enthousiasme aux travaux du Grenelle de l’environnement et j’ai toujours dit ma reconnaissance au mouvement écologiste d’avoir été « éveilleur de conscience ».

Assez vite aussi, j’ai essayé de mettre en cohérence mes convictions écologistes avec mes pratiques personnelles. A titre d’exemple, je suis un cycliste urbain heureux depuis près de 25 ans. J’ai porté des projets ayant une dimension écologique forte comme la piétonisation du centre-ville d’Agen et  la création du Parc de Passeligne.

Je peux aussi avoir de vrais conflits avec une partie des militants écologistes. A titre d’exemple, je ne comprends toujours pas comment des écologistes peuvent être contre la LGV ou les retenues d’eau (cf : lelac de Caussade).

Sensible à la priorité qu’est la sortie la plus rapide possible des énergies carbonées, je suis prudent quant à une sortie trop brutale du nucléaire.

Bref, je suis donc partant pour me mobiliser pour donner une véritable  « ambition verte à Agen », mais à condition de ne renoncer ni à la raison, ni à nos libertés locales qu’il n’est pas question d’abandonner sous prétexte que l’Etat d’urgence écologique le commanderait. Enfin, pour moi, l’écologie doit être résolument « aimable », incitative et non pas punitive.

Nous voilà donc prêts pour une transition écologique forte et innovante à Agen. A mon avis, elle doit s’incarner dans cinq plans d’action :

1- Nos logements :

Nous devons faire de l’isolation thermique, de la modernisation de leur chauffage, de leur climatisation,  une priorité absolue, notamment dans notre centre-ville ancien. Ce plan d’action sera bon pour le bilan carbone d’Agen et pour le portefeuille des Agenais.

2-  Nos déplacements :

Là encore, l’objectif est la diminution des émissions carbone de nos véhicules. Les pistes ?  Notre service de bus nous coûte cher (7 M€/an) pour un service rendu discutable ( les fameux bus vides). Il y a urgence à le refonder complètement.

Enfin, Agen doit s’ouvrir fortement aux nouvelles mobilités adaptées aux Agglomérations de 100 000 habitants. Agen doit renforcer ses plans  « vélo »,« piétons », covoiturage : liaison vélo/piéton entre le centre-ville et Passeligne, coulée verte Est-Ouest sur la rocade Jean Bru, soutien renouvelé à l’acquisition de vélo électrique…

3- Nos déchets :

Trois cibles prioritaires : « avoir la peau » des sacs à ordure qui plombent la propreté de notre ville en les remplaçant par des Points d’Apport Volontaires, nous responsabiliser quant au volume de déchets que nous produisons, nous devons aller vers la redevance incitative et en finir avec une taxe enlèvement des ordures ménagères arrimée à la taxe sur le foncier bâti et puis arrêter de « chauffer les oiseaux » à notre usine d’incinération de Monbusq et déployer avec cette source d’énergie un véritable réseau de chaleur urbain.

4 – Nos paysages urbains :

S’il fallait résumer, je dirai « plus d’arbres, plus d’animaux (biodiversité) , et plus de fraîcheur (pensons au succès des brumisateurs du Boul ! Nous devons concilier art de vivre agenais et impératifs écologiques). Et restons élèves de Michel Serres (le lien à Garonne) ! »

5 – Enfin, l’écocitoyenneté :

Rien ne sera possible, de fort, de réussi sans l’adhésion des Agenais (écoles, associations, entreprises…). Nous devons créer un véritable réveil citoyen et une véritable effervescence autour de notre « Ambition verte ». Pour cela nous soutiendrons toutes les initiatives positives : maison de l’Ecocitoyenneté, journée citoyenne…création d’une Direction de la transition écologique…

Voilà, notre volonté politique pour cette « Ambition verte pour Agen » est là. Le débat est lancé. Nous avons 6 mois pour produire ensemble un projet consensuel, très fort dans ce domaine. Cette démarche, nous voulons l’ouvrir à toutes les Agenaises, à tous les Agenais qui veulent agir à Agen, maintenant, sur notre environnement !  

Vous en êtes ?

 

Les réactions

Bonjour
En tant qu'enseignante, j'ai souhaité mener quelques séances en classe sur le tri des déchets : pourquoi trier, comment, qu'est-ce que le recyclage ?...
Les consignes de tri étant différentes d'une agglomération à l'autre, je me suis donc rendue sur le site de l'agglomération agenaise pour y trouver des informations et des supports pour travailler avec mes élèves... et là... RIEN !!! Aucune plaquette utilisable, aucun prospectus... le néant. Je pense qu'un vrai travail est à mener sur ce plan là : créer des documents pédagogiques exploitables en classe, des petites vidéos montrant le circuit du tri au recyclage... et pourquoi pas un concours entre les écoles de l'agglo... Les enfants sont un formidable levier sur ces sujets là et c'est de leur avenir qu'il s'agit... ils peuvent être un bon vecteur d'information et de sensibilisation au coeur même des familles.
Ce pourrait être un bon point de départ.

Bonjour Madame, 

Je vous remercie pour votre message et vous informe que notre service collecte et propreté à l'Agglomération d'Agen est en train de retravailler sur le guide du tri. Ce guide devrait être terminé en septembre prochain et mis en ligne. 

Nous avons récemment recruté une chargée de mission qui s'occupe plus particulièrement de la sensibilisation et de la prévention des déchets et une ambassadrice du tri nous as rejoins pour 6 mois pour le projet de Point d'Apport Volontaire  tout flux du quartier 14.

 

On a beaucoup de retard sur cette thématique et j'en ai bien conscience , mais nous faisons tout pour combler ce retard. 

Amitiés 
Jean Dionis 

Bonjour Madme Courtois,

Je vous suggère de consulter le site internet de CITEO (le club CITEO https://www.clubciteo.com) qui propose l'ensemble des programmes pédagogiques pour la formation sur le TRI. 

Bien à vous 

Myriam Perez

Bonjour 

Agenais seulement depuis 2008. 

Étant cycliste, je reste convaincu et satisfait du développement des pistes cyclables. 

Il me semble avoir entendu un projet de retenu d eau avec le futur pont de Camela. 

Cette idée aurait je pense, ravi notre cher et regreté Michel Serre. 

Cette retenue d eau, de Camela a beauregard, permettrait de développer les sports nautique, aviron kayak, ou même le tourisme, comme la baignade de Boe prévu pour la fête de Garonne.

Soyons fier et heureux de notre ville.

  

Réagir à cet article

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <blockquote> <ul> <ol> <li> <p> <br>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.