Le site officiel
Blogging

› Voir tous les billets du blog

Les réflexions d'un élu engagé au service de sa ville et de son territoire

Agen 2030 : "Rêver, Penser, Agir"

Publication : 04/06/2018  |  14:41  |  Auteur : Jean Dionis

Si vous habitez à 100 km à la ronde d’Agen, si vous faites partie de la diaspora Agenaise de Paris, de New York ou d’ailleurs, ou si vous êtes tout simplement un amoureux de l’art de vivre agenais, j’ai le grand plaisir de vous inviter à participer à l’exercice collectif et participatif de prospective : « Agen 2030 ». Cela commence vendredi prochain, 8 Juin à 20 h 30 à la faculté du PIN.

Le thème de cette 1ère journée sera : « quelles mobilités pour Agen en 2030 ? ». Passionnant : arrivée des voitures sans chauffeur, explosion des vélos électriques, covoiturage organisé domicile-travail… Que de bouleversements en perspective et que d’opportunités à saisir. Vous trouverez le programme sur www.agen2030.fr. L’entrée est libre et gratuite. Chacune et chacun d’entre vous y sont mes invités personnels. J’aurai plaisir à vous y retrouver et à débattre avec vous... Débattre, certes, mais, comment ? Et avec qui ? Avoir l’ambition de mener une vraie réflexion collective, participative et prospective fait naître immédiatement des questions un peu vertigineuses et je dois avouer que j’étais moi-même en plein doute méthodologique ces derniers jours quand, tout à coup, à Bordeaux, place de la Victoire…

Je croisais une affiche flashy à souhait «#BM2050, rêver, penser, agir». Je sais Bordeaux est – à peine – plus grand qu’Agen. 2050 et 2030, ce n’est pas tout à fait le même horizon. Mais le slogan de nos amis Bordelais, lui, est profondément juste et doit nous servir de cap à toute notre démarche #Agen2030….. D’abord Rêver. Librement. Sans contrainte financière. Sans contrainte normative. Cela viendra après. Oui, d’abord construire un rêve Agenais. Agen – ville moyenne de 35 000 habitants, cœur battant d’une agglomération de 100 000 habitants – a une véritable marge de manœuvre pour écrire son avenir. Les anglo-saxons le disent vite et bien en une phrase choc «think global, act local » (penser «Monde », agir localement »). A nous de nous approprier cette démarche. Je rêve en effet d’Agen en 2030 ayant bien négocié, avec audace tous les changements majeurs de notre époque : transition écologique, numérisation, nouvelle économie, démocratie participative…. et, donc, terre de croissance et de prospérité. Et en même temps, je rêve d’Agen en 2030 enracinée et heureuse dans tout ce qui fait notre identité profonde : Ville festive du Sud-Ouest, amoureuse de sa géographie et où Garonne sera redevenue lieu de vie et de bonheur, ville de champions, en rugby bien sûr mais dans tant d’autres disciplines, fière de son art de vivre où se mêlent secrètement culture, nature et gastronomie. ….. A vous de me dire maintenant votre rêve Agenais.

Ensuite, il nous faudra penser. Mettre en cohérence les lois Françaises, les grandes tendances nationales et internationales qui, que nous le voulions ou non, s’imposeront à nous et justement nos rêves Agenais. Un seul exemple de mise en cohérence rêve-réalité : Faut-il démolir le barrage de Beauregard pour cocher la case « Natura 2000 » ou bien est-il encore possible de penser un barrage respectant faune et flore, produisant l’énergie renouvelable nécessaire à des milliers Agenais et permettant de construire sur ses bases une passerelle «déplacements doux (vélos et piétons)» permettant aux habitants de la Rive gauche de se rendre sans danger et sans voiture au Parc de Passeligne...

https://youtu.be/3F5XV0FRJ5c

Nous allons, donc, débattre et penser ensemble lors des cinq journées thématiques prévues par Agen 2030, mais aussi en Septembre-Octobre lors du temps des citoyens qui verra l’envoi d’un questionnaire aux 18 000 foyers Agenais et son exploitation systématique. Mais d’ores et déjà, quelque soit le sujet, vos propositions pour Agen 2030 seront le matériau de base de notre rapport prospectif. Vous pouvez dès maintenant nous faire parvenir votre contribution à https://agen2030.fr/fr/1/12/envoie-ma-contribution.html

Fin décembre, nous avons pour objectif d’avoir produit ensemble le rapport prospectif «Agen 2030 ». Nous tiendrons parole. Il sera le bien commun de tous les Agenais ainsi que tous les documents produits par la démarche. Chaque citoyen Agenais, quelque soit sa sensibilité politique, son âge, sa profession y aura accès. Tout sera mis en ligne, à votre disposition.

Enfin, il faudra agir. Ce sera le temps des élections, notamment municipales en Mars 2020. Les candidats devront d’abord choisir. Mettre en cohérence leurs choix sur les recettes municipales – et donc sur la fiscalité locale – et leurs choix sur les projets, les dépenses. J’ai l’absolue conviction que le rapport de prospective « Agen 2030 » nous aidera à avoir un débat municipal 2020 de bonne tenue et, soyons clairs, c’est une exigence de salubrité publique. Il est, en effet, grand temps de refonder la politique, de la re-crédibiliser notamment en négociant un vrai « contrat local » entre candidats et électeurs. C’est d’ailleurs l’honneur de la municipalité agenaise d’avoir fait, à l’occasion des municipales de 2008 et 2014, de vrais efforts dans cette direction. Il nous faut aller plus loin. Agen 2030 aidera, de manière décisive, toutes les équipes qui partagent la conviction que, lors d’une élection, les citoyens méritent mieux que de la communication de séduction. Certes, celle-ci fait partie du jeu électoral, mais elle doit à rester à sa place.

Rêver, Penser, Agir – c’est bien le vrai chemin démocratique. Merci à Alain Juppé et à la « Dream team Bordelaise » d’avoir su l’exprimer fortement, justement. Agen 2030 va suivre le même chemin, en se l’appropriant, en l’adaptant à son identité bien spécifique….

Je compte sur vous pour le coup d’envoi vendredi soir.

Réagir à cet article

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <blockquote> <ul> <ol> <li> <p> <br>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.