Le site officiel
Blogging

› Voir tous les billets du blog

Les réflexions d'un élu engagé au service de sa ville et de son territoire

Agen 2030 : Quelles mobilités pour notre ville ?

Publication : 11/06/2018  |  12:36  |  Auteur : Webmaster

Agen 2030, c’est maintenant… et c’est parti. Vendredi dernier, s’est déroulée la première journée du temps des Experts et c’est le thème des mobilités qui était retenu pour lancer notre effort collectif et participatif de prospective.

La « formule » est intéressante : trois ateliers ciblés (le transport public du futur, la voiture 2030, et les déplacements doux), puis une conférence –débat avec un expert, en l’occurrence Eric Chareyron, Directeur de la prospective du groupe Kéolis, un des champions nationaux dans le secteur du transport en commun. Vous trouverez tous les comptes–rendus détaillés en ligne sur www.agen2030.fr

Mais sur ce sujet-clé, je suis demandeur d’un échange direct avec vous, les fidèles et méritants lecteurs de mon blog… d’où cette chronique.

L’introduction d’Eric Chareyron fut un magistral cadrage sociologique de la mobilité autour de 5 affirmations très fortes :

1-  En matière de mobilité, ne pas projeter les  « schémas Métropoles régionales » sur les schémas « Villes moyennes », même en corrigeant d’un coefficient d’échelle . Il y a une vraie différence de nature entre les deux strates de ville :

  • d’abord le budget dont vous disposez – les métropoles disposent d’un versement transport (1, 8% payé par toutes les entreprises publiques ou privé) deux fois plus élevé que celui des villes moyennes  (plafonné à 1%)
  • ensuite la densité démographique est 5 à 6 fois plus élevée dans les Métropoles que dans les villes moyennes
  • le centre ville des Métropoles régionales est une unité urbaine à lui tout seul alors que celui des  villes  moyennes est  souvent très ramassé.

Tout cela aboutit à une véritable culture des transports en commun chez les habitants de ces métropoles régionales alors que, dans les villes moyennes, la voiture  règne en maître.

2- les horaires structurés, c’est fini ! Nous avons tous dans nos têtes que le fait majeur des transports est le   «pendule » : départde la Maison vers 8 du matin, retour le soir à 18 h. Et bien, cela aussi, c’est fini ! Ecoutez ce chiffre : 53 % des plus de 25 ans dans l’agglomération d’Agen ne travaillent pas. Nos rythmes de vie se désynchronisent et s’individualisent.

3 - le Papy Boom, c’est maintenant !à Agen,il ya dans l’Agglomération plus de 9250 personnes de plus de 75 ans et cela va encore augmenter avecles fameuses années du BaBy Boom (1946-1955) Pour nombre de nos concitoyens, la ville est une épreuve : station debout pénible, toilettes , etc… vécue en silence dans le déni de ses propres fragilités.

4 -  le digital pour tous : oui, d’içi à 2030, le digital va tout envahir… billetique, informations, et après tout, c’est une bonne nouvelle que cette arrivée apportant le potentiel du numérique au service du transport urbain. Mais, il y a une petite ombre au tableau : 40 % de nos concitoyens sont débranchés, déconnectés, « Off line »… Comment les prendre en charge ?    

Mais une fois, ce tableau sociétal posé, comment imaginer les mobilités de 2030 à Agen ?

  1. En 2030, la voiture ne sera plus le moyen de transport quasi-exclusif qu’elle  est aujourd’hui dans les villes moyennes. Elle  sera recentrée sur les fonctions où elle est imbattable : trajets moyenne distance, transport d’enfants, de pondéreux….sur les autres usages, Il faudra la remplacer par un bouquet de solutions combinées : marche+ bus, vélo+train… La voiture va faire de la résistance. Elle sera confortable, connectée, avec une motorisation plus écologique ( fin du diésel, montée du gaz, des moteurs hybrides et notamment électriques….)

     
  2. Le transport va s’individualiser. Les jours  des grands bus collectifs sont sans doute comptés. Vive le transport à la demande ! vive le covoiturage entre copains ou voisins !

     
  3. C’est  le grand retour…. de la marche et du vélo, notamment avec le vélo à  Assistance Electrique, permis par  l’extension rapide des aires piétonnes et  des pistes cyclables.

     
  4. Le voyageur sera aidé pour optimiser sans cesse son trajet du début jusqu’à la fin soit par des applications smartphones et par des assistants téléphoniques  de haut niveau !

Ces  perspectives « Villes moyennes », à nous maintenant de les faire coller  au terrain Agenais : Coulée verte avec itinéraires cyclables ou piétons le long du Boulevard Jean Bru, piste cyclable le long de Garonne sur toute l’Agglomération, utilisation des TER pour faire la desserte de proximité de l’Agglo : Astaffort, Layrac, Boé, Bon-Encontre , Agen, Colayrac, Saint-Hilaire……

Les projets ne manquent pas. A nous de les faire émerger ! Rappelez-vous, Agen 2030, c’est le moment du rêve Agenais. ….et d’une démarche démocratique : Rêver, penser, Agir……

La suite d’Agen 2030, ….c’est le 4  Juillet à 20h 30 à la fac du Pin avec pour thème « quels usages numériques pour mieux vivre Agen2030 ? »

Franchement, à ne surtout pas rater…..bloquez le tout de suite sur l’agenda.

Je vous y retrouverai.

 

Tags
Réagir à cet article

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <blockquote> <ul> <ol> <li> <p> <br>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.