Le site officiel

Notre contrat avec vous !

La circonscription d'Agen-Nérac est un territoire dynamique mais qui connait des fragilités. Le taux de chômage reste élevé, (près d'un jeune sur 4 est au chômage), les normes et la fiscalité pèsent lourdement sur la productivité des entreprises et des exploitations agricoles, les cambriolages se multiplient dans notre département.

Et, bien sûr, le risque est devant nous d'une ruralité qui continue à décrocher par rapport au phénomène de métropolisation : fracture numérique, accès aux soins, dépendance, services publics en recul, accessibilité.

Avec Dominique Bottéon, nous refusons cette fatalité et je m'engage à porter fortement votre voix à Paris !

Nous nous engageons au travers d'un contrat comprenant 22 engagements clairs et précis. Très régulièrement, nous vous rendrons des comptes sur l'avancement de ce contrat.

Téléchargez notre journal de campagne

Téléchargez nos lettres thématiques

Lettre élus I Lettre Professionnels de Santé I Lettre Agriculteurs I Lettre Artisans I Lettre Chasseurs

Un positionnement politique clair vis à vis de la majorité présidentielle

Les Français ont élu Emmanuel Macron, Président de la République. Ce n’était pas notre choix initial mais l’intérêt général de la France doit commander. Chacun d'entre nous, à son niveau, doit participer au redressement de notre pays. Avec Dominique Bottéon, nous le ferons à partir de nos convictions et dans le respect de nos identités propres.

  • n°1 : J’aurai une attitude constructive par rapport aux initiatives du Président de la République à chaque fois qu'il défendra l'intérêt général.
  • n°2 : Je serai un député fidèle à mes convictions libérales en économie, sociales dans le partage des richesses, pro-européennes et intransigeant pour la sécurité des Français.
  • n°3 : Je serai un député libre, rejetant tout esprit partisan et sectaire. Je voterai en conscience sur chacun des textes et je rendrai uniquement et régulièrement des comptes à ceux que je représente, vous, les électeurs d’Agen-Nérac.
  • n°4 : Je m'opposerai à toute hausse excessive de la fiscalité, (notamment celle de la C.S.G. envisagée par "La République en marche") et j'exigerai des économies dans la dépense publique nationale.

Une vie politique transparente et moderne

La vie politique française doit changer en profondeur. Engagé dans la vie publique depuis 25 ans, j’ai toujours considéré que les femmes et les hommes politiques avaient un devoir d’exemplarité. Je serai un artisan actif et déterminé des réformes qui iront dans ce sens.

  • n°5 : Je serai un député actif et disponible, animant, avec Dominique Bottéon, une équipe resserrée de collaborateurs compétents et déterminés à votre service.
  • n°6 : Avec Dominique Bottéon, ma suppléante, nous ferons «tandem» sur toute la durée du mandat. Elle assurera une écoute et une présence forte notamment en Albret, territoire pour lequel elle est engagée avec passion.
  • n°7 : Je me lancerai dans l’immense chantier de la démocratie participative. Ainsi, je vous rendrai compte de manière continue et moderne de mon action. Nous engagerons un dialogue interactif permanent avec vous (réunions, réseaux sociaux, blog, sondage en ligne...) qui orientera mon action politique.
  • n°8 : Je m’engagerai pour la diminution du train de vie de l’Assemblée Nationale (réduction du parc de véhicules de fonction et des frais de réception...)
  • n°9 : Je soutiendrai l’adoption de la grande loi de moralisation de la vie politique que va présenter le Président de la République : interdiction d’embaucher des collaborateurs ayant des liens familiaux, contrôle et justificatifs à fournir pour tous les crédits à disposition des députés, interdiction des situations de conflits d’intérêts avec le monde économique (lobbying....).
  • n°10 : Je me battrai pour la refondation de la réserve parlementaire dont le fonctionnement actuel engendre des pratiques clientélistes.
  • n°11 : Je travaillerai à l’adoption d’un statut moderne de l’élu pour faciliter notamment les passerelles entre vie active et vie politique et permettre à nos communes rurales de trouver des candidats qui souhaitent s'investir dans la vie locale.
  • n°12 : Je militerai activement pour la mise en place d’une « Université des Députés » capable de donner à tous les députés qui travaillent sur un projet de loi spécifique, les connaissances indispensables à leurs travaux parlementaires.

La promotion des projets de l'Agenais et de l'Albret

Aujourd’hui, je vous propose d’être l’ambassadeur infatigable de notre territoire à Paris et de mettre toute mon énergie pour faire aboutir les projets décisifs pour notre développement.

Pendant 5 ans, je m'engage ! ...

  • n°13 : Je me mobiliserai sur le développement de la présence militaire à Agen (48ème RT).
  • n°14 : Je me mobiliserai pour concrétiser l’extension de l’ENAP à Agen, en faire un grand chantier exemplaire et au final une réussite pour toute la communauté pénitentiaire nationale.
  • n°15 : Je serai en première ligne pour défendre les projets de développement de l’hôpital d’Agen-Nérac (nouveau plateau technique et pôle mère-enfant à Agen, développement des urgences à Nérac), de l’hôpital psychiatrique de la Candélie et toutes les cliniques privées (Clinique Esquirol Saint-Hilaire, Centre de Radiologie et d'Oncologie de la Moyenne-Garonne...).
  • n°16 : Je me mobiliserai en appui des projets créateurs d’emploi sur le territoire (Agropole et Technopole Agen-Garonne en Agenais, filière semences en Albret...).
  • n°17 : En liaison avec les acteurs économiques locaux (BMS-UPSA, De Sangosse, Industries Agro-Alimentaires...), je veillerai à l’adoption d’un environnement législatif et réglementaire favorable à leur développement avec le souci de l’intérêt général.
  • n°18 : Je me mobiliserai pour toutes les filières agricoles de notre territoire (viticulture, fruits et légumes, semences...) et les organisations d’avenir (bio, circuits courts...).
  • n°19 : Je me battrai pour un grand projet RN21 en agenais : tronçon Artigues-Caoulet, pont et Barreau de Camelat à horizon 2022, avec mise en service du second échangeur (Roquefort/Brax) sur l'A62 et connexion avec l’Albret par la D656.
  • n°20 : Je me mobiliserai pour poursuivre la modernisation de la Gare d’Agen : mise en accessibilité et augmentation de la capacité de stationnement...
  • n°21 : Je me battrai pour l’amélioration de l’accessibilité de notre territoire à partir de Paris et de l’international (pérennisation de la ligne aérienne Agen-Paris...).
  • n°22 : Je me battrai pour l'affectation des effectifs de police, de gendarmerie et de justice nécessaires à la sécurité des habitants d'Agen-Nérac.

Les priorités de mon action législative à Paris

Un million de chômeurs en moins en 2022 !

  • ENTREPRISES : Ouvrir tous les chantiers nécessaires à la réalisation de cet objectif de baisse du chômage (passer de 11% à 7%) affiché par le Président de la République : réforme du code, du temps et du marché du travail, baisse des charges, développement de l’apprentissage, allègement des normes...
  • NUMÉRIQUE : Accélérer la transformation numérique des entreprises en accompagnant la digitalisation de l’économie, source de création d’emplois.
  • TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : Faire du changement climatique une opportunité économique pour des entreprises innovantes. Concilier écologie et économie, c’est possible !
  • FINANCES PUBLIQUES : Donner la priorité aux économies en matière de dépenses publiques plutôt qu'à l'augmentation de la fiscalité des entreprises et des ménages.

Une ruralité vivante, moderne et prospère

  • AGRICULTURE : Etre mobilisé sur la promotion et la défense de nos agriculteurs. Les mettre enfin à armes égales avec leurs collègues européens (charges sociales, normes, ressource en eau, fiscalité...).
  • NUMÉRIQUE : Faire de l’équipement numérique de la ruralité, une priorité nationale pour toutes les technologies actuelles et à venir.
  • COLLECTIVITÉS LOCALES ET MAINTIEN DES SERVICES PUBLICS DE PROXIMITÉ : Etre le défenseur acharné d’une ruralité moderne, chance de la France.
  • CENTRES-BOURGS / CENTRES-VILLES : Favoriser le maintien des commerces et des services de centre-bourg et de centre-ville, freiner leur développement anarchique en périphérie urbaine. Encourager la réalisation de logements en centre-ville et centre-bourg notamment par la rénovation du bâti ancien.
  • ÉCOLE : Maintenir une offre scolaire de qualité et de proximité en milieu rural avec une plus large autonomie et un développement numérique.

Garantir la sécurité et l'accès aux soins pour tous

  • SÉCURITÉ : Développer et moderniser les moyens pour nos gendarmes et nos policiers sur le terrain.
  • SANTÉ ET HANDICAP : Garantir une présence médicale et paramédicale dans nos territoires (ruraux et urbains) avec un soutien massif aux maisons de santé et à tout l’éventail des dispositifs permettant le maintien à domicile de nos aînés et leur installation dans des résidences d’accueil adaptées à leurs moyens quand ILS le décident. Le "bien-veillir" est pour nous, un objectif prioritaire